Entre poissons, oiseaux et dinosaures

A Cairns, il faut dire que le temps n’est pas avec nous. Nous attendons le bon moment pour retourner plonger. Après une petite analyse de toutes nos options, nous décidons de réserver notre vol pour Sydney pour la fin du mois d’octobre et de profiter de la ville quelques semaines avant de planifier notre retour en Suisse.

Le vent est encore bien présent, mais va apparemment se calmer d’ici la deuxième partie du mois. Nous décidons donc de réserver une nouvelle sortie plongée sur le SS Yongala depuis Alva Beach, vu que nous l’avions particulièrement appréciée.

Une reprenons donc une dernière fois la route vers le sud pour ce qui sera notre dernier petit voyage à bord de notre cher van. Cette fois nous nous arrêtons à Innisfail pour prendre notre café puis à Cardwell pour midi. Nous longeons la côte et les plantations de bananes, jusqu’à arriver à nouveau à Ayr, où nous bifurquons direction Alva Beach. Ici, nous le savons déjà, les moustiques vont nous dévorer 😦 bouh ! Nous préparons nos affaires pour le lendemain et sommes impatients d’y être.

Au réveil, debout avec le chant des kookaburras 🙂 la journée commence bien !

Nous marchons jusqu’au centre de plongée, où nous attendent la paperasse habituelle ainsi que le briefing. Le temps s’annonce beau et l’océan plutôt calme. Une fois toute l’équipe prête, nous nous déplaçons jusqu’à la plage où nous attend le bateau. Tout le monde à bord et en route pour l’épave. L’eau est encore plus calme que la dernière fois. J’en suis ravie ^^ Une fois à destination, nous nous équipons et sautons à l’eau… en revanche le courant est très puissant aujourd’hui. Nous sommes donc obligés de nous cramponner à la corde d’amarrage comme des drapeaux pour faire notre descente. Arrivés en bas, le courant est toujours présent mais un peu moins fort, nous pouvons donc nager le long de l’épave jusqu’à l’opposé. La visibilité est un peu moins bonne que la dernière fois, mais nous voyons tout de même une vie sous-marine assez importante. Les fameux olives sea snakes, des maori wrasse, un potato grouper (Mérou patate) ainsi que des tonnes d’autres petits poissons. A la surface, nous apercevons quelques tortues qui viennent reprendre leur souffle, mais malheureusement nous ne les voyons pas sous l’eau. Par contre chaque fois que nous remontons, elles sont là 🙂 Yann en devient fou ^^

A peine notre deuxième plongée entamée que nous apercevons une marble ray. Les conditions peuvent changer drastiquement parfois entre deux plongées, mais ce n’est pas le cas cette fois malheureusement pour nous. Après quelques minutes nous atteignons l’avant du bateau. Une corde d’amarrage se trouve à une dizaine de mettre plus loin. Nous décidons de nager pour l’atteindre et nous permettre de nous reposer un peu. C’est aussi l’endroit où le courant est le plus fort et amène pas conséquent de gros poissons. Malheureusement pas de requin, mais nous avons la chance de voir un Queensland grouper (Mérou géant), qui est bien caché par plein de petits poissons. Il est énorme, cette espèce atteint généralement 2m50 à 2m70 pour les plus grands.

Evidemment, une fois rentrés, nous sommes lessivés, mais c’est toujours un bonheur de pouvoir plonger. De retour au centre, un petit BBQ nous attend… des hotdogs à l’australienne. En bref une saucisse avec sauce de votre choix enroulée dans un pain toast ^^ mais ça remplit tout de même bien nos estomacs.

Nous nous reposons encore une nuit au camping, où nous sommes entourés de kookaburras. Un des résidents leur donne à manger tous les jours d’ailleurs en fin d’après-midi. Du coup nous passons y faire un tour, ils sont tellement mignons 🙂 il y a même des jeunes.

Nous roulons aujourd’hui jusqu’à Etty Bay un peu plus au nord, un camping en bord de plage. L’endroit est apparemment connu pour ses casoars (cassowaries). Croisons les doigts pour espérer en voir. Nous n’avons réservé qu’une nuit. Nous serpentons parmi les champs, passons la dernière petite colline et descendons enfin au bord de l’océan. A peine arrivés, que nous apercevons déjà une boule noire se promener parmi les caravanes 🙂 ça commence bien ! Nous parquons aussitôt et prenons l’appareil photo. Cet oiseau est énorme ! Il ressemble un peu à un croisement entre un émeu et un dinosaure, avec des griffes impressionnantes. Gentiment, il fait son bout de chemin puis retourne dans la forêt. Nous filons du coup vite faire notre check-in pour nous installer dans le camping. Nous avons littéralement les pieds dans le sable, c’est magnifique.

Alors que nous sommes assis sur nos chaises de camping, notre ami le casoar revient dire bonjour. Il scrute chaque caravane en quête de nourriture. Une des campeuses qui était en train de manger son ananas tranquillement a du abandonner son repas lorsque le casoar s’est approché menaçant. Il sait exactement comment faire. Nous profitons de sa ballade sur la plage pour reprendre quelques clichés.

L’endroit en lui-même est vraiment paisible et relaxant. Nous resterions bien une nuit de plus, mais le reste de notre séjour est déjà planifié. Nous repartons donc pour Cairns et préparons nos affaires pour notre deuxième liveaboard !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s