From the rainforest to the reef

Après ces quelques jours dans la région du Tableland, nous continuons au nord direction Daintree Village, qui se situe au bord de la rivière du même nom. Dès notre arrivée, nous embarquons pour une croisière découverte de 2 heures. Notre but ultime est de pouvoir enfin apercevoir le fameux azure kingfisher et de pouvoir le prendre en photo… et enfin nous le rencontrons ! Celui-ci est assez jeune donc pas aussi coloré qu’un adulte, mais nous sommes déjà au paradis.

Bien sûr, nous croisons également quelques crocodiles, mais il faut avoir de très bons yeux. Notre guide est très agréable à écouter et nous apprend beaucoup sur la faune locale et sa problématique. Au fil de ses années de travail, il connait à présent le nom de la grenouille verte dans toutes les langues ^^ quatre polonais partageant la croisière avec nous croient pouvoir l’avoir en demandant la version russe, mais il a su répondre en un clin d’œil. Ce qui fait bien rire tout le monde.

Nous apercevons (grâce à notre guide bien sûr^^) dans les arbres un serpent (tree snake) ainsi qu’un lézard et la fameuse grenouille verte. Ces animaux sont bien camouflés.

De retour à notre camping alors que la nuit commence à tomber nous entendons divers bruits dans les feuilles mortes qui bordent notre camping. Nous sortons doucement du van pour aller jeter un coup d’œil. Avant même d’arriver vers l’endroit où nous pensons apercevoir des feuilles bouger nous nous faisons surprendre par un crapaud qui nous saute dessus. Nous entendons à nouveau du bruit, le voilà ! Un énorme bandicoot chasse des insectes dans les parages 🙂 Alors que je retourne au van, Natacha me demande d’aller remplir la bouillard. Tandis que je pose ma main sur le robinet, deux petites grenouilles se trouvent à quelques centimètres. Je suis en train de les prendre en photo quant je vois quelques choses de gros et poilu à huit pattes sur la barrière juste en face de moi.

Le jour suivant est un peu spécial 🙂 Madame fête son anniversaire. Pour célébrer ça, nous embarquons sur le Silver Sonic qui part depuis Port Douglas pour plonger aux récifs d’Agincourt sur la Grande Barrière de Corail. 3 plongées au programme, yeahhhhh !!! Aujourd’hui, la visibilité est époustouflante ! 20-25m.

La première plongée que nous effectuons vers un endroit nommé Phills, Nous croisons une énorme quantité de poissons clown. Le récif est en plutôt bonne santé pour dire qu’il a été frappé il y a quelques années par un ouragan qui avait décimé une bonne partie des coraux. Nous croisons également une seiche qui s’empresse de partir à notre arrivée.

Turtle est le nom du deuxième emplacement où nous plongeons. Comme son nom l’indique nous espérons voir une tortue. A peine sous l’eau, notre guide prend un concombre de mer dans les mains. Comprenant qu’il veut nous le passer je m’éloigne un peu. Malheureusement Natacha se trouve juste à coté et fini par l’avoir dans les mains. Même à travers le masque j’ai pu voir son dégout. Nous continuons notre escapade, croisons quelques poissons clown bien cachés dans leurs anémones et une raie qui s’abrite sous un corail pour se protéger. Nous rencontrons également un poisson-baliste (Trigger Fish), qui possède d’impressionnantes dents. Il s’en sert pour briser les coquilles. Nous sommes à la bonne période de l’année donc rien à craindre de ce joli poisson. Lors de la saison des amours, il n’hésite pas à attaquer. Une de ses morsures peut nécessiter plusieurs points de suture.

Deux seiches se reposent paisiblement vers un groupe de coraux. J’en profite pour donner l’appareil photo à notre guide afin qu’il nous prenne en photo. Nous apercevons également nos premiers Dory !!! Plus petit que ce que l’on pouvait penser, mais ceux-ci peuvent tout de même atteindre 30cm. Malheureusement pas de tortue cette fois-ci.

Castle rock est notre dernier site de plongée du jour. A peine arrivés au fond de l’eau que nous jouons avec un grouper, qui apparemment adore venir taquiner les plongeurs. C’est un peu comme un chien, il vient vers vous, attend que vous le poussiez avec le poing puis revient. Il faut toujours garder le poing fermé, car sinon vous risquez de perdre un doigt. Bien entendu il ne faut pas essayer de faire ça avec un autre grouper, celui-ci est vraiment particulier.

Nous reprenons notre balade et Natacha prend la pose avec des poissons clowns qui ont élu domicile dans une pierre d’encrage fendue. Plus tard nous croisons de nouveau une seiche. Celle-ci n’a vraiment pas peur et me laisse l’approcher. Nous nageons tranquillement le long d’un mur de corail quand nous apercevons un requin qui vient de se poser dans le sable. Ce n’est pas l’envie qui nous manque d’aller le rejoindre, mais vu qu’il s’agit de notre troisième plongée, nous n’osons plus aller si profond.

Nous croisons un poisson clown à collier, qui décidément n’aime pas que je le prenne en photo. Il se cache dans sont anémone avant de charger brusquement pour venir à quelques millimètre de mon objectif. Ce n’est pas le premier poisson clown qui réagit de la sorte et je trouve ça plus mignon qu’effrayant.

Nous croisons également pour la première fois des « Demoiselles domino » qui partage une anémone avec un poisson clown. Nous voyons également quelques Dory, murènes, nudibranches et plein d’autres. Arrivés à la fin de notre plongée, nous apercevons un minuscule poisson clown à collier. L’anémone dans lequel il vie n’est pas plus grande qu’une mandarine, je vous laisse imaginer la taille qu’il fait.

Une fois de retour au port et des étoiles encore plein les yeux, nous reprenons le van pour aller à notre camping de Palm Cove et nous préparer pour le restaurant. Nous nous faisons exploser le bide ^^ entrée, plat et dessert seulement, mais les portions sont généreuses. Nous réservons pour 19h mais les Australiens ont presque tous fini de manger à cette heure-là ^^ Du coup nous sommes les derniers dans la salle… On a un peu l’impression de les embêter, mais bon on ne fête pas 30 ans tous les jours, donc rien à faire ^^ Les quelques 20 minutes de marche pour rentrer au camping tombent à pic et nous permettent de digérer un peu.

Le jour suivant, nous restons un peu dans le village pour profiter du coin. Petit café et brunch en bord de plage, puis nous reprenons la route pour retourner à Cairns.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s