De Sydney à Melbourne

Une fois en possession de notre cher van 🙂 nous nous dirigeons vers notre première destination : Les Montagnes Bleues. Nous faisons deux petites marches dont une qui nous amène dans la forêt. Autant vous dire qu’il n’a pas été facile de convaincre Natacha d’y mettre les pieds.

Notre idée pour ce soir est d’aller passer la nuit dans l’un des camping du parc national du coin. Sauf que, même si officiellement le camping est à nouvau autorisé, les autorités responsables ne semblent pas pressées. Camping fermé à cause du Covid… du coup nous téléphonons au camping le plus proche et réservons un emplacement en dernière minute. Tous les campings nécessitent dès à présent une réservation et doivent répondre aux critères de sécurité en matière sanitaire, mises en place par les autorités responsables. Donc la majorité des zones communes sont fermées ou soumises à de strictes restrictions. Ça nous limite pas mal dans nos déplacements. Tout doit être prévu et réservé afin de ne pas se retrouver devant à un panneau « définitivement fermé ». Mais on s’y fait et on arrive tout de même à profiter de la région et de ce qu’elle a à nous offrir.

En quittant les Montagnes Bleues, nous nous dirigeons vers Kangaroo Valley.Le camping du parc national n’est ouvert pour l’instant que durant la journée, mais il parait que la zone est connue pour ses animaux sauvages. Nous ne sommes pas déçus, car en arrivant la première surprise que nous rencontrons est un magnifique wombat qui mange tranquillement au bord du chemin. Il est juste adorable !! Nous passons du coup un moment à l’observer et le photographier. Certains kangourous se trouvent également dans le champs d’à côté. Nous pouvons apercevoir leurs têtes depuis le camp. Tous nous épient et sont à l’affût de nos moindres mouvements 🙂

Nous laissons Kangaroo Valley derrière nous pour nous rendre à Bendalong. Une fois arrivés à notre camping, nous visitons un peu les alentours que Yann connaît déjà, car il y avait fait du surf 6 ans auparavant.

Le lendemain matin nous commençons notre journée en découvrant Jervis Bay. Nous faisons une petite marche, la « White sand walk » qui nous fait découvrir les plages de sable blanc de la région.

Nous nous rendons également à Currarong où la promenade nous amène à travers un tunnel creusé dans la falaise qui offre une superbe vue sur l’océan. Il faut juste oser le traverser ^^

Au petit matin, c’est kangourou party dans le camping 🙂 ils sont tellement mignons !

Nous reprenons la route vers le sud direction Dalmeny. En chemin nous nous arrêtons à North Durras pour y arpenter les plages. Quelques dauphins jouent dans les vagues non loin de là.

Nous visitons également un petit zoo qui s’occupe des animaux blessés et de leur réinsertion dans la nature. Nous avons l’occasion de caresser un « bébé » wombat de 8 mois dont la mère s’est fait écrasé sur la route. Il était déjà bien gros pour son âge ^^

Dans la région se trouve également le petit village de Narooma avec son « Australian Rock ». Nous observons les otaries jouant dans l’eau ou bronzant étendues sur les rochers. Vers la marine, des stingrays (raies pastenagues) ainsi que des pélicans se prélassent.

Nous poursuivons notre visite vers Tilba et Tilba Tilba (si si 2 villages différents). Tout deux très petits mais charmants et rustiques.

Je pensais y faire une marche, mais quand Yann m’a fait remarqué que ça allait prendre plus de 3h… la journée étant déjà bien avancée… nous avons plutôt décidé de prendre un café, profiter du coin et du beau temps et d’utiliser le temps qui reste pour aller courir le long de la côte depuis notre camping. Températures idéales pour cela en plus.

Aujourd’hui nous avons fait un achat qui nous a sauvé les miches plus d’une fois depuis. Nous l’avons baptisé « Bobby ». Il s’agit de notre petit chauffage portatif 🙂 et oui c’est l’hiver ici et les nuits sont frisquettes. La meilleure idée que nous avons eu jusqu’à présent ! Nous adorons notre Bobby 🙂

Nous continuons notre route vers le sud et prenons notre dîner à Tathra au bord de la plage. Mon homme est devenu un pro des burgers. Je me régale 🙂 Pourvu que ça dure ! Ça fait du bien de sortir les chaises du van et de profiter du soleil tout en mangeant.

Ensuite direction Eden. Notre dernier stop en Nouvelle-Galles du Sud. En chemin nous nous arrêtons vers les « Horse Head Rock » et « Camel Rock ». Petite marche et sympatiques points de vue.

Arrivés à Eden nous essayons de spotter des baleines dans la baie. Bien qu’apparemment certaines personnes aient vu quelque chose au loin, nous n’apercevons rien. Ce sera pour une autre fois.

Le lendemain nous nous rendons au parc national de Ben Boyd dans l’idée de nous y promener. Malheureusement, dû aux incendies de cet été, une bonne partie du parc est encore fermée au public. Le chemin pour y accéder est assez long, mais ça en vaut la peine, le coin est sympa. La nature reprend gentiment le dessus, le vert et autres couleurs reviennent petit à petit parmi les cendres.

Nous nous apprêtons à changer de territoire mais la réglementation est un peu spéciale à Victoria. Nous avons donc de la peine à trouver des campings accessibles à notre type de van… Après plusieurs téléphones (merci Yann 😉 ), nous réussissons finalement à planifier le reste de notre itinéraire (en tout cas pour les prochains jours). En espérant que les restrictions se relâchent dans les autres terrritoires sous peu. On croise les doigts !

Premier stop sur le territoire de Victoria : Gipsy Point. Situé à côté d’un petit lac avec quelques kangourous alongés dans l’herbe non loin de là.

Ensuite pause café à Mallacoota, un charmant petit village. Les campings sont déserts et la plupart des commerces malheureusement fermés, autrement le coin aurait été parfait pour une nuit ou deux.

Nous continuons notre route vers Lake Entrance, où nous nous arrêtons pour faire une petite marche sur l’île attenante. Nous sommes chanceux jusqu’à présent, pas un jour de pluie. Même s’il fait un peu frais, le soleil est toujours présent pour nous réchauffer durant la journée.

Nous nous installons pour 2 nuits à Paynesville. Ici, visite de Raymond Island prévue. Nous prenons le ferry en tant que piétons et suivons le sentier des koalas. Petite marche d’environ 20 minutes (1.5 km)… 2 heures plus tard nous finissons enfin la boucle 🙂 Et oui, il faut prendre son temps pour observer ces magnifiques créatures. Avec leur adorable frimousse, ils nous ont fait crâquer !!! ADORABLES !!! Nous nous promenons d’arbre en arbre, la tête en l’air pour les apercevoir. Bien que la majorité d’entre eux soient recroquevillés en boule en train de dormir, quelques uns d’entre eux sont assez éveillés pour être tentés de tendre le bras et attraper la branche voisine pour se mettre quelque chose sous la dent. Mais attention, sans trop bouger bien sûr 🙂 hihi.

Il fait passablement froid ici, mais finalement ce n’est pas si mal, car dès que le soleil réchauffe un peu l’atmosphère, une horde de moustiques s’acharnent sur nous.

Nous retournons en ville pour manger un casse-croûte et repartons à la découverte de ces marsupiaux l’après-midi également. Autant en profiter 🙂 Et coup de chance, nous apercevons également un couple de Frogmouth ainsi que quelques kangourous, dont certains assez impressionants. Cette journée est tout simplement mémorable ! Nous avons beaucoup trop de photos…

Départ pour le parc national Wilsons Promontory aujourd’hui. Probablement l’endroit le plus froid (car le plus au sud) où nous allons aller en Australie.

Dès notre arrivée, car il est encore tôt, nous visitons un peu les alentours. Pour une fois qu’un parc national est OUVERT ! Le paysage est splendide. Nous apercevons même la tête d’un wallaby qui nous scrute depuis les buissons. Malheureusement nous ne sommes pas assez rapide pour le prendre en photo. Prochaine fois.

De retour au camp la soirée commence, quand soudain nous apercevons un wombat se promenant au milieu des campeurs. Comme un fou, Yann s’empare de l’appareil photo et lui « court » après. Prenant le temps de mettre ma veste, je le cherche et le voit accroupi dans l’herbe. Le wombat ne semble pas très peureux. Il s’approche de Yann tout en mangeant. Yann ne bouge pas pour ne pas l’effrayer. Le wombat continue de s’approcher lève la tête et lui mord genou (hihi la scène est cocasse). L’animal s’enfuit aussitôt en courant.

Ce parc est décidément magnifique. Nous voyons toute sorte d’oiseaux. Ils viennent même manger dans nos assiettes.

Aujourd’hui nous nous promenons dans le parc et grimpons sur 2 « sommets » pour voir la vue (chez nous, on appelerait ça des bosses ^^). D’abord Mt Bishop (319m) puis Mt Oberon (558m). Les plages sont magnifiques et le parc s’étend à perte de vue.

Nous profitons également de l’isolement de ce parc pour photographier les étoiles et galaxie. Le camp est plein d’activité la nuit. En retournant à notre van, nous croisons plein de wombats mangeant à gauche à droite (leurs bruits font plus penser à une vache qui broute – pas discret du tout), même des « possums » australiens et une petite chouette qui s’enfuit trop rapidement pour la prendre en photo.

Avant de quitter le parc, nous en profitons encore pour suivre la « Prom Wildlife Walk », petite marche au milieu des animaux. Nous croisons des kangourous (plein), un wallaby et différents oiseaux. Puis nous continuons notre route direction Melbourne.

Dans cette grande ville et vu qu’il ne fait pas très beau, nous passons nos 2 jours à harpenter les rues en quêtes de street art (graffitis) et de boutiques 🙂


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s