Cape Tribulation

Nous nous promenons dans la ville de Cairns, faisons les magasins et dégustons un café différent tous les jours. Il y a pas mal de vent ces derniers jours ici et pas mal de pluie également, ce qui restreint un peu nos activités.

Le 27 août, Monsieur fête ses 27 ans !!! Nous passons la journée à Port Douglas et trouvons un super restaurant espagnol à tapas. La paëlla y est délicieuse, tout comme les tapas et je ne parle même pas du dessert. Une crème brûlée joliment servie dans une moitié de noix de coco… splendide !

Sinon nous nous renseignons un peu sur nos options au niveau plongée dans la région et décidons après longues réflexions de réserver une sortie de 3 jours, 2 nuits sur la Grande Barrière de Corail avec Pro Dive Cairns. Ce sera l’occasion de passer notre brevet Advanced Open Water. Mais avant cela nous partons passer quelques jours plus au nord à Cape Tribulation. Le 31 nous quittons notre camping à Cairns un peu à l’arrache… Nous pensions avoir encore une nuit à passer ici mais le temps file tellement vite. Du coup nous sommes à la recherche d’un endroit pour la nuit alors que nous roulons vers le nord. Nous nous arrêtons à Wonga Beach et, par chance et bien que « no vacancy » soit noté à l’entrée de la réception, ils ont une place pour nous pour la nuit 🙂 Quelqu’un qui ne s’est pas présenté. Ça vaut le coup de demander parfois. Le camping est situé juste à côté de la plage. Nous pouvons donc entendre le bruit des vagues qui viennent s’y écraser. Petit camping mais très nature et calme. Parfait pour une nuit.

Le lendemain, nous nous dirigeons vers la forêt tropicale de Daintree. Pour y accéder, nous devons prendre le ferry qui traverse la rivière de Daintree, connue pour ses crocodiles. Aucun à l’horizon lorsque nous passons. Par contre nous sommes entourés d’hirondelles qui ont apparemment élu domicile sur le ferry et font tous les jours les traversées. Une fois de l’autre côté, nous suivons la route parsemée de dos d’âne à cause des casoars qui habitent la région. Ces grands oiseaux assez dangereux sont en faite très peureux. En tout cas aucun signe d’eux pour le moment. Le paysage tropical est somptueux. Nous roulons littéralement au milieu de la forêt. Des lianes sont suspendues aux arbres un peu partout autour de nous et la végétation est très dense. Nous avons juste la place pour passer avec notre véhicule. Finalement, après quelques kilomètres, nous arrivons à Cape Tribulation, une toute petite bourgade au bord de l’océan. Notre camping se situe pour ainsi dire dans la jungle. Petit mais charmant, la cuisine a tout ce qu’il faut, c’est propre et le tout fait très safari. En plus une piscine est à disposition.

Le temps est mitigé mais nous décidons de réserver un tour sur la grande barrière de corail qui se trouve à 30 min en bateau des côtes depuis ici. Autant en profiter ! Nous nous équipons et écoutons notre guide qui nous informe qu’aujourd’hui les conditions sont assez « rough » pour atteindre les récifs. Il nous laisse donc la possibilité de nous retirer si nous le souhaitons. Certaines personnes décident du coup d’annuler. Nous marchons ensuite jusqu’à la plage et embarquons dans notre bateau (fast boat). Et c’est partie pour se faire secouer un moment ! Effectivement le voyage est assez « bumpy » (contente d’avoir pris ma tablette^^) mais ce n’est rien comparé à notre sortie « whale watching » que nous avions fait à Byron Bay. Nous arrivons donc tous en un morceau et après quelques explications de nos guides, nous sautons tous à l’eau et débutons notre premier « snorkeling ». Pleins de poissons et encore pleins de poissons.

Certaines personnes aperçoivent même une tortue de loin, là où la profondeur est plus importante. Nous explorons le coin pendant une petite heure puis nous déplaçons à un autre spot. Ici nous pouvons même accoster sur une île de sable histoire de se réchauffer et se reposer un peu. Nous n’avons pas vu de tortues aujourd’hui mais nous nous sommes bien amusés et pour finir le temps n’était pas si mauvais. Pareil pour le retour, ça secoue toujours autant. Heureusement pour nos photos, le soleil a fait quelques apparitions.

Pour le reste de notre séjour dans la région de Daintree, nous nous promenons dans la forêt, nous arrêtons à quelques points de vue et profitons de la marée basse pour longer la plage. Ce qui est drôle est que la région est complètement hors réseau. Pas d’internet, ni de réseau téléphonique. Mais nous trouvons notre connexion sur la plage 🙂 Pratique pour contrôler nos emails et messages.

Nous quittons ensuite cette jungle pour revenir à Cairns. En chemin, pause de midi à Palm Cove afin de manger les délicieux Fish’n’Chips de chez Lucky Fish. Il ajoute de la menthe à la panure de ses calamars. Spécial mais ça fonctionne bien 🙂

Ce soir, préparation des affaires et tôt au lit car notre aventure de plongée commence très tôt demain matin.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s